qualite.jpg
Galerie photo des schistes← Back

  

hélène caillaud1.pdf

hélène caillaud 2.pdf

hélèce caillaud3.pdf



















Dans le cadre des “Balade(s) parcours photographique”

http://baladespho.jimdo.com/


Le Groupement Images du Salagou

a le plaisir de vous inviter
au vernissage de l'exposition

"Afghan Dream + From Kabul with Love"

photographies de

Sandra Calligaro

http://www.sandracalligaro.com/portfolio/afghan-dream/


Samedi 28 juin 2014 à 18h30mn

à la

Galerie Photo des Schistes

Un pot sera offert à cette occasion
par les Vignerons du Caveau de Cabrières

Exposition jusqu’au 29 août 2014


Sandra Calligaro
 
 
 
 
 
« Si la guerre - les opérations de la coalition, les attentats, le retour des Taliban - a focalisé le regard depuis dix ans, ce qui me frappe en revoyant Kaboul régulièrement depuis vingt ans, c’est l’émergence d’une nouvelle classe urbaine occidentalisée, vivant de l’afflux d’argent qui a suivi la coalition depuis 2001. Loin des clichés de l’Afghanistan enturbanné, les nouveaux urbains se croisent dans les supermarchés de Kaboul, le portable à l’oreille. Les vêtements, surtout masculins, sont plus ajustés,  mettant en valeur la fréquentation des salles de musculation et transformant les pratiques corporelles (comment uriner accroupi dans un jean moulant?). Dans l’espace privé, les logements plus petits accélèrent le passage à des unités familiales réduites où les enfants disposent de leur chambre et la hiérarchie des âges se modifie au détriment des anciens dont l’autorité est sapée par les évolutions sociales et technologiques.
 
L’émergence de cette classe moyenne urbaine ne va pas sans tensions internes; les codes contradictoires coexistent dans un bricolage improvisé. L’invité se rend compte que le premier salon à l’occidental, sert surtout comme signe d’ascension sociale; la vie familiale quotidienne se passe dans une autre pièce, où l’on s’assoie par terre, de façon traditionnelle. L’espace public est également fragmenté, les lieux de sociabilité (cafés, restaurants, salles de gym) des classes moyennes sont largement fermés aux classes populaires dont les valeurs et les références sont largement en contradiction avec les leurs. Le retrait de la coalition pourrait bien amener la disparition de ce groupe urbain porteur d’un projet de modernisation opposé à celui des Taliban - et même d’une partie des élites politiques d’aujourd’hui. Témoigner de son existence est donc important aujourd’hui, avant que les évènements emportent ce témoignage fragile de ce qu’aurait pu devenir l’Afghanistan. »
 
Texte | Gilles Dorronsoro pour Afghan Dream
Gilles Dorronsoro est Docteur en sociologie politique. Spécialiste de l’Afghanistan contemporain, il est professeur à Paris I (Panthéon-Sorbonne). 
 
 
 
 
 Contact | +33 6 48 93 05 00 | s.calligaro@gmail.com | www.picturetank.com
Parcours & réalisation | 2011-2013
 
Après avoir suivi des études d’art et de photographie à l’Université Paris 8 (Saint-Denis) et obtenu ma maîtrise, je m’oriente vers le grand reportage et fais un premier voyage en Afghanistan en 2007. Je m’y installe quelques mois après. Les sept dernières années, j’ai alterné reportages et web documentaires pour les médias français et européens, commandes pour le compte d’ONG et organisations internationales ainsi que collaborations avec l’Institut Français d’Afghanistan.
 
Récemment, de 2011 à 2013, mon travail d’auteur s’est orienté autour de deux axes: la ville de Kaboul - que j’ai photographiée avec une certaine distance, en opposition avec la violence des images de presse - et l’émergence d’une nouvelle classe urbaine : Afghan Dream, un projet réalisé avec une bourse du Centre National de Arts Plastiques (fonds d’aide à la photographie contemporaine documentaire).
 
La série Afghan Dream, est un travail au long cours que je réalise depuis 2011: ayant moi-même habité à Kaboul de 2007 à 2013, j’ai voulu rendre compte de l’expérience de la ville au quotidien via mon regard d’auteur. Photographe représentée par l’agence Picturetank, je collabore régulièrement avec la presse, mais le travail proposé se veut de témoigner de l’Afghanistan autrement que par son actualité. Ma démarche est avant tout de présenter les Afghans, les «Kaboulis» plus précisément, de la manière la plus ordinaire possible et d’aller ainsi à contre-courant des images véhiculées par la presse, focalisées principalement sur le sensationnel du conflit. Une mère de famille qui fait les devoir à sa fille adolescente, des jeunes qui «tchatent» sur leur Smartphone, une famille qui regarde la télévision…: autant de situations qui les rendent plus proches du spectateur, sans que mon but ne soit non plus de gommer leur culture.
 
Afghan Dream est couplé d’une introduction de Gilles Dorronsoro, Docteur en sociologie politique et spécialiste de l’Afghanistan contemporain. Le projet s’accompagne également d’une création sonore réalisée par l’artiste Julie Rousse à partir de témoignages, d’entretiens et de sons enregistrés à Kaboul au printemps 2013 (durée :19 minutes).
 
2014 est une année charnière pour l’Afghanistan : les élections présidentielles se déroulent en avril et le retrait de l’OTAN est prévu à la fin de l’année. Celui-ci risquant de compromettre le fragile équilibre de vie de la nouvelle classe sociale photographiée, il m’apparaît particulièrement important de montrer au public ce travail avant cette échéance.
 
Le projet est réalisé avec le soutien du Centre National des Arts Plastiques | fonds d’aide à la photographie documentaire contemporaine et de la Fondation Res Publica
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Contact | +33 6 48 93 05 00 | s.calligaro@gmail.com | www.picturetank.com
C.V
Mlle Sandra Calligaro | française | née le 20/09/1981
306, rue des Pyrénées
75020 Paris
tél. +33 6 48 93 05 00 | +33 143 15 63 36
s.calligaro@gmail.com | www.sandracalligaro.com | www.picturetank.com
 
 
EXPOSITIONS | PROJECTIONS                      
2014    From Kabul with Love, Confluences, Paris
            Afghan Dream, Circulation(s), Le Centquatre, Paris
            Afghan Dream, Les Boutographies, Montpellier | Projection
2013    Afghan Dream, Jeunes Photographes de la Bourse du Talent, Bibliothèque Nationale de                       France, Paris
            Afghan Dream, Festival Photoreporter en Baie de Saint-Brieuc | Projection
            Afghan Dream, Nuit de l’année, Rencontres d’Arles | Projection
            Kabul Jan, Images Singulières, Sète | Projection
2012    Kaboul 2050, une capitale au visage multiple, Institut Français d’Afghanistan, Kaboul
L’Insolente, Nuit de l’année, Rencontres d’Arles | Projection
2011    10 ans après, Kaboul, Confluences, Paris
Génération De l’air,  Maison Européenne de la Photographie, Paris
10 ans après, Kaboul, Institut Français d’Afghanistan, Kaboul
Afghanistan 10 ans : soyons à la hauteur!, Place du Palais Royal, Paris
2010    De l’air, 10 ans de photos, Musée de la Photographie André Villers, Mougins
2009    This day of change 1/20, Shinjuku Takashimaya Department Store, Tokyo, Japon
Paysans et paysannes d’Afghanistan, une autre réalité, Institut des Cultures d’Islam, Paris
2008    Madera – 20 ans d’engagement auprès des Afghans, Centre Culturel Français, Kaboul
 
RECOMPENSES | PRIX      
2013    Bourse du Talent Photographie.com, catégorie «Reportage», lauréate avec AFGHAN DREAM
            Concours de l’AFD, catégorie «meilleur reportage photo», finaliste avec AFGHAN DREAM
            Concours Sophot, finaliste avec AFGHAN DREAM
2012    Centre National des Arts Plastiques, aide à la photographie documentaire contemporaine
2011    Bourse du Talent Photographie.com, catégorie «Espace», finaliste
2008    Festival du Scoop et du Journalisme d’Angers, finaliste
2007    Prix Bayeux des Correspondants de Guerre, finaliste
 
ACQUISITIONS | COLLECTIONS
2014    Bibliothèque Nationale de France
 
EDITION               
2009    This day of Change, 132 photographers capture «HOPE» on January 20, 2009, Kodansha Editions
 
 

Contact | +33 6 48 93 05 00 | s.calligaro@gmail.com | www.picturetank.com

LE GROUPEMENT IMAGES DU SALAGOU
a le plaisir de présenter jusqu'au 6 février 2014

Louis BLANC

Tél : 06.37.88.03.43
e-mail : loublanc2@wanadoo.fr
Site web : loublancphotos.com

Biographie
Né il y a cinquante sept ans à Saint-Etienne (Loire), j'habite la région toulousaine depuis une quinzaine d'année.
Après deux expériences photographiques (une brève avec un reflex argentique Minolta XG2 dans les années 1980 et une
plus longue dans les années 2000 avec un compact numérique) jeprends conscience en 2010 que mon matériel devient limité et je fais
l'acquisition de mon premier reflex numérique un Canon EOS 550D et là … je redécouvre la photographie!
Autodidacte, j'apprends les techniques de prises de vue et de post-traitement dans des magazines spécialisés et sur des forums
n'hésitant pas à soumettre mes clichés à la critique … toujours constructive !
Cet intérêt pour la photo se transforme rapidement en passion et c'est naturellement presque sans le vouloir que deux
centres d'intérêt ont émergé : 
▪ Premier axe de ma pratique : l'architecture (au sens large)
édifices religieux et historiques, paysages urbains.
▪ Deuxième axe : travail sur l'image du corps, son propre
langage qui peut susciter interrogation voire émotion
lorsque le corps est mis en scène et photographié d'une
certaine manière. La série cORpuS présentée ici fait partie
de cette seconde démarche.

Présentation de la série « cORpuS »
cORpuS, une série commencée presque par hasard, suite à une photo créée spécialement pour un concours et qui l'a remporté !
Ensuite en regardant cette image avec un certain recul et en analysant les retours parfois intrigués mais toujours positifs, j'ai pris conscience
que le corps ou plutôt l'image du corps vu à travers l'objectif photographique pouvait susciter interrogation voire émotion.
J'ai donc eu envie de poursuivre cette expérience...
Pour réaliser une image, je pars d'une idée préalable imaginant ou visualisant le résultat final, ensuite l'image se construit peu à peu,
comme une sculpture, au fil des nombreuses prises de vue, jusqu'à arriver à une image qui me « parle », qui semble habitée et qui la
plupart du temps est assez éloignée de l'idée de départ.
Le résultat final est un mélange d'intention et d'imprévu comme si le corps avait un langage propre qui nous échappe !....

Principales expositions :
Novembre 2013 : Galerie Les Insoumis (Montbrison)
Octobre 2013 : Salon Balt'art (Nogent sur Marne)
Octobre 2013 : La Nuit de la Photographie Contemporaine (Paris)
Octobre 2013 : Invité au Marathon Photo (Montauban)
Septembre 2013 : Centre des Congrès (Prague)
Septembre 2013 : Invité Festival Visa OFF (Perpignan)
Août 2013 : Galerie Sens Intérieur (Cogolin)
Juillet 2013 : SoHo Art Gallery (Osaka/Japon)
Juin 2013 : Millesime Gallery (Paris)
Mars 2013 : Atlantic Gallery (New York)
Mars 2013 : Salon Photo (Fronton)
Février 2013 : Galerie À La Barak (Montpellier)
Octobre 2012 : Galerie Photon (Toulouse)
Octobre 2012 : FIEC Ulianovsk (Russie)
Août 2012 : La Teinturerie (Cogolin)
Mai 2012 : Festival Européen de la Photo de Nu (Arles)