qualite.jpg

Les vins rosés

Le rosé, le vin vermeil… Rosé charnu à la robe cerise et à la pulpe sucrée, ou bien léger ; pétales de roses dans une lumière translucide, arôme délicat ou envoûtant, discret ou provocant, variations infinies de parfums de fleurs et d'expression de fruits Autant de dentelles de saveurs ciselées dans le schiste. L'histoire de Cabrières est inséparable de son incomparable vin vermeil, l'un des premiers rosés de France, un rosé de roi.

Une appellation royalement controlée.

En effet, l'histoire raconte qu'un jour de mai 1687, le prieur de Cabrières, l'abbé Fulcrand Cabanon, quitta sa petite cure de campagne pour Versailles...
Sa Majesté, le Roi Soleil, entendit un matin qu'un ecclésiastique du midi confectionnait un vin aux effets thérapeutiques surprenants, dit "vin vermeil de l'Estabel". C'est alors qu'il mandat aussitôt à la cour ce fameux prieur pour son vin réputé, du meilleur arôme et d'une merveilleuse couleur rosée.
Ainsi, le vin de l'Estabel fut doté d'une brillante appellation, d'une appellation "royalement controlée", tant ce vin fit-il preuve de grande notoriété.

Royal paradoxe

Il servira de remède, de fortifiant pour les gens de la cour et de la ville et sera manipulé par les mains d'un des plus grand roi de France qui l'adoptera sans plus tarder. Le Roi Soleil demanda en outre au prieur son secret, lequel le lui révéla en lui faisant promettre de le garder jusqu'à ce qu'il mourut. Le Roi promit et, au cours de ses séances de préparation ne dédaignait pas de se fortifier au moyen de quelques rasades...

Prix par bouteille

Tous les prix s'entendent par bouteille.